Libérer les appareils mobiles à la racine

Intervenant(s) : Paul Kocialkowski

  • Langue : Anglais
  • Niveau : Expert
  • Type d'événement : Conférence
  • Date : Mercredi 8 juillet 2015
  • Horaire : 11h00
  • Durée : 60 minutes
  • Lieu : 206

La plupart des appareils mobiles de la grande distribution sont fondamentalement imparfaits en ce-qui concerne le logiciel libre puisqu’ils sont incapables de fonctionner sans logiciels propriétaires sur leur processeur principal. En particulier, la plupart de ces appareils sont livrés avec des chargeurs de démarrage propriétaires : il s’agit de logiciels exécutés au démarrage et qui sont chargés d’initialiser le matériel et de charger le système d’exploitation. Alors que des chargeurs de démarrage libres existent et prennent en charge une large variété de plates-formes, la plupart des appareils mobiles de la grande distribution ne permettent pas de les exécuter à cause de vérifications de signatures numériques.
Cependant, quelques appareils permettant d’exécuter des chargeurs de démarrage libres sont découverts de temps à autres : ils révèlent alors un réel potentiel pour aller encore plus loin avec le logiciel libre. Quelques-uns seront présentés, ainsi que les communautés formées autour de ces appareils. En particulier, le travail conduit pour libérer le LG Optimus Black (P970) sera présenté en détail, de même que les efforts pour libérer les plate-formes Allwinner par la communauté linux-sunxi ainsi que le travail sur le GTA04 et le Neo900, organisé autour de la communauté OpenPhoenux.

Paul Kocialkowski
Paul Kocialkowski a commencé à utiliser du logiciel libre en 2008 et s’est rapidement intéressé aux problématiques de liberté en informatique. Après un accident de soudure malencontreux sur son Openmoko FreeRunner, il décida d’essayer Replicant, le dérivé entièrement libre d’Android. Démarrant comme utilisateur du système, il est progressivement devenu le développeur principal du projet et garde ce rôle depuis plus de deux ans maintenant. Il est également responsable des comparaisons des « single board computes » et des « plug computers » du point de vue du logiciel libre sur le site web de la Fondation pour le Logiciel Libre (Free Software Foundation).